guerir-coeur-brise

 

 

 

 

 

 

 

 

Irrésistible ! Tu as dit, Seigneur : « Qui m’a touché ? » mais elle n’a fait que poser sa main, en douce, sur ton manteau ! On te pressait, pourtant, de toutes parts, à t’étouffer ! Tu as dit : « J’ai senti une force qui sortait de moi ! » Elle a dit : « J’ai fait tous les médecins ! » Du coup, tu l’as guérie, peur, corps, âme, sang. C’était plus fort que toi. C’était, d’instinct, l’Amour du Père et la force de l’Esprit.

Seigneur, nous te prions pour toutes nos blessures, là où le sang et les larmes coulent en nous et où la médecine ne peut parfois plus rien faire; nous te remettons nos os et notre corps abîmé, pour que tu viennes en baume nous soulager de ta miséricorde.

Toi pour qui chaque douleur compte, nous te disons notre peine et chaque chagrin caché dans un coin de notre coeur. Amen !